HISTOIRE DU MASSAGE THAÏ

HISTOIRE DU MASSAGE THAÏ

Les origines de ce massage-yoga remontent à plus de 2 500 ans en Inde, au moment de l'avènement du Bouddhisme.

Le père fondateur du massage-yoga, Jivaka Kumarbhaccha, était un yogi renommé et un médecin de l'ancienne tradition de l'Ayurveda, science qui recrée l'harmonie de la vie. Jivaka, aussi appelé «Father Doctor» était avant tout le médecin personnel de Bouddha.

Lors de la propagation du bouddhisme sur le continent asiatique, cette ancienne forme de massage fut adoptée par la Thaïlande.

Au cours des siècles, c'est à l'intérieur de temples bouddhistes thaïlandais que l'art du massage-yoga thaï s'est développé. Cela a donné naissance à une technique permettant aux personnes engagées sur la voie spirituelle de partager les bienfaits de la méditation et de la compassion à travers le massage.

Dans la communauté monastique, le Nuad Thaï ou Nuad Bo Rarn, était connu pour apaiser les muscles et la douleur du corps après de longues heures de meditation Traditionnellement, l'art du massage thaïlandais était transmis oralement, de maître à élève, dans les temples bouddhistes et dans les familles.

En 1830, lors de la création du Wat Po school par le Roi Rama III, que le Nuad Thaï sort officiellement de l’ombre. Le Wat Po contient de magnifiques épigrammes de marbre représentant certaines postures de Nuad Thaï ainsi qu’une représentation des lignes d’énergie, appelées «sen».

En 1920, le Nuad Thaï devient une profession officielle dans la pratique de la médecine traditionnelle thaï.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site